C’est un spectacle qui prend ses racines dans les pièces de Shakespeare, Othello,  Macbeth, Hamlet,  le Roi Lear et Romeo Juliette.  L’auteur s’en est inspiré dans son écriture dramaturgique en les transformant en une fable merveilleuse que l’on peut raconter lors des réunions amicales où dans le cadre de  représentations en vue de rapprocher le théâtre du public. Le conte, reste à la base de tout écrit théâtral quel que soit le degré de son absurdité dans le sens théâtral du terme. La démarche employée dans ce travail, consiste à désacraliser la scène sans pour autant toucher à sa valeur et à sa fonction essentielle. Dans cette pièce, le conteur  ne se limite pas à raconter l’histoire avec ses multiples déclinaisons  mais bouleverse  par son art ses repères culturels, politiques sociologiques et philosophiques dans une perspective de dérision. Pour cette raison ce travail est apparenté au monodrame et au monodrame, où le conteur se livre à son art de narrateur et au à celui de l’acteur à la fois artiste et critique.

Il n'y a pas encore de commentaires

    • Bonjour, invité