• Pays : Burkina Faso – Belgique – Tunisie

Spectacle fort et engagé, « Sank » relate les dernières minutes de vie de Thomas Sankara, père de la révolution burkinabé et ancien chef d’état, assassiné en 1987 par celui qu’il considérait comme son frère et ami. La pièce débute alors que le meurtre vient tout juste de se produire. Sankara ressuscite sur scène, entouré de ses proches et conseillers. Il évoque ses sacrifices, son combat, son projet révolutionnaire et sa vision future pour son pays et pour l’Humanité entière. L’homme rêvait d’un monde juste, basé sur des valeurs d’équité et de liberté. Malheureusement, son rêve sera assassiné en même temps que lui et la révolution pour laquelle il s’est ardemment battu, sera vite reléguée aux oubliettes.

Pour la petite histoire, le projet devait initialement s’appeler « Les Héros Maudits ». Il devait réunir dans un premier temps les figures de Hamlet, d’Œdipe, de Rimbaud et de Thomas Sankara.. L’écriture avait été confiée au belge Eric Durnez qui fût emporté par la maladie quelques temps après. C’est l’auteur burkinabé Aristide Tarnagda qui reprendra les rênes, produira les textes actuels et permettra au projet de voir le jour.

Il n'y a pas encore de commentaires

    • Bonjour, invité