Dieu est comme un très gros arbre dont chacun ne peut percevoir qu’unaspect à la fois à partir de l’angle de vue où il est placé. Celui qui survolel’Arbre n’en percevra que le feuillage et d’éventuels fleurs et fruitssaisonniers. Celui qui vit sous terre en saura plus sur les racines. Ceuxadossés à l’arbre le connaîtront par la sensation dans leurs dos. Ceux quiviennent de chaque point cardinal verront les aspects auxquels ceux d’enface n’ont pas forcément accès. Certains privilégiés percevront le secretentre l’écorce et la pulpe du bois et d’autres encore, la science intime de lamoelle de l’arbre…

 

Il n'y a pas encore de commentaires

    • Bonjour, invité