Voici un show qui devrait ravir les petits spectateurs et faire retomber les adultes en enfance à grands coups d’éclats de rire. « Super Duda » de la troupe « Outa Hamra » est un spectacle de clowns de rue d’un genre assez particulier. En effet, il ne s’agit pas de faire rire juste pour divertir mais plutôt pour guérir les blessures de l’âme et de faire oublier leurs souffrances à ceux que la vie n’a pas épargnés. Une forme noble d’art social, qui sous son aspect comique et léger, est d’une grande aide pour les communautés vulnérables et est un précieux vecteur de changement positif.

Arrivant en fanfare sur scène, avec leurs habits colorés et leurs accessoires rigolos, les cinq clowns installent progressivement leur spectacle au milieu des spectateurs qui font quasiment partie du décor. Ils détournent des objets du quotidien pour en faire des instruments de musique. Au programme, des sketchs, des gags, des numéros de cirque, du jonglage, des bousculades et des acrobaties clownesques. « Super Duda », c’est une ambiance bonne enfant, un joyeux tintamarre, un rêve éveillé pétillant et des étoiles plein les yeux pour tous.

Créé en 2011, « Outa Hamra » (tomate rouge) est un collectif égyptien de clowns de rue. Il a vu le jour suite au succès rencontré par le projet socio-artistique de l’association humanitaire Clowns Sans Frontières lancé au Caire auprès des enfants des rues. Depuis, le joyeux groupe sillonne les villes d’Egypte mais aussi celles d’autres pays principalement d’Afrique, allant à la rencontre des communautés en difficulté financière ou sociale, notamment les réfugiés. La troupe Outa Hamra s’est déjà produite en 2015 en Tunisie et compte renouer cette année avec le public tunisien.